Crète

Que faire en Crète

La Crète est la cinquième île la plus grande des îles grecque située en Mer Méditerranée. La diversité des paysages est incroyable, avec un massif montagneux et des plages sublimes.

Quelle est la bonne période pour y aller ? Nous y sommes allés en septembre et c’est selon moi l’une des meilleures périodes car il fait encore beau et chaud avec peu de monde, météo. Comment se déplacer ? Il est possible de louer une voiture mais nous nous avons choisi de faire ce voyage avec les bus. L’île est assez bien desservie et pas cher. Voici les coordonnées GPS des principales stations de bus, celle de Héraklion : Clique-ici. Et celle de La Canée : Clique-ici. C’est depuis ces stations que partent les bus vers plusieurs destinations de l’île.

Les conditions d’entrée : Il y a un formulaire de localisation à remplir : Clique-ici. Point Covid : Pour les personnes vaccinées ou non-vaccinées et seulement ceux âgés de plus de 5 ans, vous devez présenter l’un des documents sanitaires suivants :

  • Certificat de vaccination en cours de validité, de plus de 14 jours et de moins de 9 mois après le schéma complet de vaccination ou sans limitation de durée pour les voyageurs qui ont effectué une dose de rappel 
  • Test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant votre départ
  • Test négatif antigénique rapide de moins de 24h avant votre départ

Me situer

  1. Héraklion
  2. Matala et la Red Beach
  3. Les Gorges de Samaria
  4. La Canée (Chania)
  5. L’île de Gramvoussa et le lagon de Balos
  6. Plage Elafonissi

Le centre de l’île : côté Nord

Héraklion

Héraklion est la capitale de la Crète, il est possible d’atterrir ici en avion ou à Chania. C’est une assez grande ville avec beaucoup de musées historiques/archéologiques. Nous avons fait le musée historique de la Crète qui retrace l’histoire de l’île et son occupation au fil des siècles. Le prix est de 5€ : plus d’informations.

Le centre de l’île : coté Sud

Matala et la Red Beach

Nous y sommes allés en bus depuis Héraklion, c’est 1h15 l’aller et 1h15 le retour, le prix est de 12€ A/R. Ce petit village est très sympa à visiter avec son street art. La plage de galet est très agréable, juste à coté se trouve les grottes troglodytes, elles sont payantes à 2€ seulement. Nous avons choisi d’y aller car le prix est abordable est c’est un spot sympa pour faire des photos.

La Red Beach

Cette plage avec son sable de couleur ocre et non rouge est située à 30mn de marche en partant du centre-ville. Pour y aller il faut suivre les petits panneaux avec écrit « Red Beach ». Attention prévoir des baskets, c’est un petit peu escarpé, nous y avons laissé des tongs. À l’époque cette plage était un lieu de rencontre de hippies, maintenant cette plage est occupée par des nudistes, mais aussi des textiles.

Les gorges de Samaria

Comment y aller ? Nous sommes partis en bus de La Canée vers Omalos pour 7,50€, la durée est de 1h15. Il nous a déposés à l’entrée du Parc National des gorges de Samaria qui sont payantes à 5€. Attention le parc est ouvert seulement de mai à octobre.

Cette randonnée est un aller simple car c’est principalement de la descente, sur le chemin il y a 8 aires de repos avec un accès toilette et à l’eau. Arrivée en bas vous arriverez dans le village de Agia Roumeli, vous pouvez vous baigner, c’est très agréable après une longue randonnée sous une chaleur de plomb. Le retour se fait en bateau en direction de Sougia, la traversée dure 40mn pour 10€, ensuite vous pouvez rejoindre la Canée pour 8€ qui dure 1h50. Sachant qu’il y a d’autres bus vers d’autres destinations comme Paleóchora. Attention le retour en bateau est obligatoire, le village de Sougia est desservi par aucune route, il est entouré par les montagnes. Le seul moyen de déplacement est le bateau ou de faire la randonnée dans le sens inverse, vous pouvez également dormir à Sougia, il y a plusieurs hôtels.

L’Ouest de l »île

La Canée

Gros coup de cœur pour la Canée, c’est la deuxième plus grande ville en Crète après Héraklion. Les petites ruelles qui traversent le village ont beaucoup de charmes. Les restaurants sont très beaux ainsi que le port vénitien qui est très agréable à visiter avec son phare et le Bastion Saint Nicolas de Molos. Je vous conseille d’aller admirer le coucher de soleil depuis la plage Nea Chora Beach, clique-ici.

Où manger ? Je vous conseille de manger dans un restaurant le long du port, ils sont tous très bon et de qualité, nous avons mangé du poisson au restaurant « Mixalhs ». Pour un petit-déjeuner, je ne peux que vous recommander : le Phyllo Breakfast & Brunch, ils font des brunchs à tomber. Voici l’adresse : clique-ici.

Gramvoussa et le lagon de Balos

L’île de Gramvoussa est accessible seulement en bateau contrairement au lagon de Balos qui est accessible par la mer et par la route. Nous avons choisi de voir ces deux sites via une excursion réservée sur le site Get Your Guide pour 25€. Je ne regrette pas d’avoir choisi de découvrir cette île via cette excursion car l’île de Gramvoussa est une merveille de la nature. Le seul bémol c’est que le bateau est trop grand donc on est bien trop nombreux à débarquer sur l’Île, en plus c’est un site protégé et classé pour sa faune et sa flore. L’idéal serait de choisir un bateau plus petit pour une meilleure expérience.

Sur l’île de Gramvoussa il y a un château vénitien, il faut marcher 20mn, je ne suis pas allé jusqu’en haut préférant me baigner. Cependant je vous invite quand même à prendre un peu de hauteur pour faire une belle photo et de le faire également pour le lagon de Balos.

La plage d’Elafonnissi

Nous y sommes allés en bus, le trajet dure 2h pour 22€ A/R. Le point négatif d’y aller en bus ce sont les horaires qui vous font arriver sur le site en fin de matinée. C’est plus intéressant d’y aller très tôt pour mieux profiter de l’endroit sans personne. Pour éviter le monde, il ne faut pas rester sur la plage principale, le mieux est de traverser la lagune pour trouver des petits coins sympas sur la presqu’île : coordonnées GPS.

L’animal à voir en Crète ?

animal-à-voir-en-crete

La Chèvre sauvage Crétoise appelé Agrimi ou Kri-Kri. C’est une espèce endémique de l’île de Crète. Elle est reconnaissable à son pelage brun clair avec une bande noire sur le dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.