santorin-oia

Que faire à Santorin

Santorin est situé dans la mer Egée. Cette île est connue pour ses villages à flanc de falaises avec ces maisons blanches à coupole bleue. C’est une île fascinante pour son histoire et ses sites archéologiques. À l’époque, Santorin était un volcan, suite à une éruption volcanique le sommet du volcan c’est effondré formant une dépression à fond plat pour former une caldeira, c’est le paysage atypique qui caractérise cette île.

Quelle est la bonne période pour y aller ? De mai à septembre, nous sommes partis fin septembre c’était parfait. Je ne recommande pas de partir en juillet/août, les petites ruelles étroites des villages concentrent rapidement les gens, météo. Comment se déplacer ? Sur cette île nous nous sommes déplacés uniquement en bus, car l’île est toute petite et le bus dessert tous les villages de l’île. De plus, il est facile de louer un scooter ou un quad à la journée. Fira est la station principale des bus avec des départs et des arrivées des autres villes de l’île. Les prix vont de 1,60€ à 2,80€. Pendant la saison estivale il y a un bus toutes les 30 minutes. Les conditions d’entrées ? Il y a un formulaire de localisation à remplir : clique-ici. Point Covid : Pour les personnes vaccinées ou non-vaccinées et seulement ceux âgés de plus de 5 ans, vous devez présenter l’un des documents sanitaires suivants :

  • Certificat de vaccination en cours de validité, de plus de 14 jours et de moins de 9 mois après le schéma complet de vaccination ou sans limitation de durée pour les voyageurs qui ont effectué une dose de rappel 
  • Test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant votre départ
  • Test négatif antigénique rapide de moins de 24h avant votre départ

Me situer

  1. Períssa
  2. Akrotiri
  3. Plage Red Beach
  4. Fira
  5. Oia

Sud de l’île

Períssa

Períssa est situé sur la côte sud de l’île, c’est là-bas que nous avons logé pendant notre séjour. On a payé 87€ à deux pour trois nuits. Un logement correct, voici le lien de l’hôtel : booking. La plage de 7km de long est magnifique avec son sable noir et la vue sur le rocher le Vouno Mesa. L’ambiance est assez sympa avec les restaurants et les bars qui longent le bord.

Akrotiri

Nous y sommes allés à pied depuis Períssa c’est une randonnée de 3h00 aller-retour, le début de la balade est en ville sur les 50 premières minutes, ensuite c’est un chemin. Pour cette randonnée j’ai suivi le tracé de maps, pendant la balade il y a des petites églises comme l’église Nikitas : point GPS, et l’église Saint Anna : point GPS. Le village d’Akrotiri est caractérisé par ses fouilles archéologiques, d’ailleurs vous pouvez visiter un ancien village préhistorique : clique-ici, l’entrée est à 12€ l’entrée, je n’ai pas souhaité le faire pour son prix élevé selon moi. Je vous invite à déambuler dans le centre et parcourir les petites ruelles, il y a au sommet un château vénitien, ce sont des ruines mais il y a beau point de vue.

Le village d’Akrotiri est un emplacement de fouille archéologique, cela fait plus de 40 ans qu’il y a des fouilles et ça continue aujourd’hui elles permettent d’en apprendre plus sur les diverses périodes de civilisations des cyclades.

La Red Beach

Cette plage est à 34 minutes à pied du centre de Akrotiri, adresse ici. La Red Beach est un spot incontournable pour sa beauté, avec la couleur vive des falaises qui contraste avec le sable noir. Il faut rester prudent car elle est dangereuse en raison de chute de pierre. Prévoyez des chaussures, ce n’est pas du sable mais des petits cailloux qui font mal au pied.

Nord de l’île

Fira

Pour rejoindre la capitale on a pris le bus depuis Períssa, c’est 20 minutes de trajet à moins de 3€ le ticket. Les rues de la ville sont très belles mais c’est très difficile de circuler avec le monde. N’oubliez pas d’aller voir le beau point de vue : voici les coordonnées GPS.

Fira aussi appelé Thira/Thera ou Chora est la plus grande ville de Santorin, c’est la capitale de l’île. Cette ville date du 18ème siècle, il y avait de nombreux bâtiments d’époques et un château médiéval mais la majorité de la ville fut détruite lors du séisme de 1956. Vous pourrez quand même y découvrir de beaux édifices religieux comme la cathédrale Saint-Jean-Baptiste (voir les photos ci-dessous).

Fira-santorin

Oia

Comme les autres petites villes de Santorin, il faut absolument déambuler dans les petites rues et s’y perdre. Vous tomberez dans des petites ruelles sans personnes comme la troisième photo ci-dessous. Je vous conseille de choisir un restaurant/bar pour profiter de la vue qui est incroyable, vous pouvez aussi admirer le coucher de soleil depuis un restaurant.

Le coucher de soleil est selon moi un incontournable, alors oui il y a du monde mais j’ai rarement vu un paysage aussi beau. Le coucher de soleil sur un village à maisons blanches à flanc de falaise, c’est juste fabuleux. De plus, vous pouvez également l’admirer depuis un voilier et faire le lever de soleil pour éviter la foule.

Oia ou ía est une localité de Santorin, situé au bord de la falaise à 206 mètres d’altitudes, la ville offre de nombreux panoramas au plus grand plaisir des passionnés de photographie.

Je vous mets le point GPS de la photo du coucher de soleil, c’est au niveau du château Saint Nicolas, le spot est déjà noté sur maps c’est « Oia Perfect Sunset Spot » : clique-ici. Depuis Oia vous pouvez également descendre à Ammoudi Bay, c’est un petit port de pêche.

Voici d’autres idées d’endroits à visiter à Santorin :

  • Imerovigli
  • Pyrgos
  • Finikia
  • L’île de Thirassia
  • Cratère de Néa Kameni
  • Cité anthique de Théra

L’animal à ne pas voir sur l’île de Santorin ?

santorin-âne

Pour cette partie j’ai décidé de la consacrer aux animaux maltraités de l’île. Autrefois des ânes étaient utilisés pour aider les habitants à monter les 300 marches qui relient la ville au port. Aujourd’hui ils sont utilisés pour le tourisme, malheureusement les propriétaires ne respectent pas le bien-être de ces animaux qui souffrent de la fatigue, des hautes températures et des blessures causées par des frottements de la selle. Je souhaitais mettre en avant ici l’association SAWA qui œuvre pour la protection des animaux de l’île que ce soit les ânes mais aussi les chiens ou les chats errants de l’île, l’organisation permet de leur offrir une meilleure vie. Voici le site web de l’association sawasantorini.com, et le compte Instagram : @sawasantorini.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.