Face nord de l’Etna

Nous partons vers le refuge Ragabo (1400 mètres) situé à une vingtaine de minutes de Linguaglossa. À côté du parking (gratuit), nous trouvons un panneau avec cette carte et décidons de faire la randonnée rouge.

Malgré l’absence totale de balisage, et sans autre carte que cette photo (il vaut mieux en avoir une pour cette balade), nous parvenons à compléter la randonnée. Avec toutefois une variante involontaire: Nous contournons le Monte Nero par la droite au lieu de le faire par la gauche. Temps total: plus ou moins 6h.

  

Départ vers l’ouest et premier arrêt à l’impressionnante coulée de lave de 2002, résultat de la dernière éruption majeure du volcan.

  

Il reste une gigantesque cicatrice de plus de 100 mètres de large à travers la forêt.

Heureusement, par endroits, la vie reprend ses droits.

  

Le chemin traverse ensuite d’autres coulées plus anciennes et offre un panorama magnifique sur la vallée de Linguaglossa, la côte de Calabre et les îles éoliennes.

  

Passage ensuite par la grotta delle femmine puis traversée de la coulée de 1947 avant de repartir vers l’est.

  

  

Nous montons ensuite plusieurs kilomètres à travers une forêt au sol toujours enneigé.

Petite pause au refuge de Timparossa où Angèle repère les lieux, persuadée que nous sommes perdus et qu’il faudra passer la nuit dans la montagne…

   

Nous ne sommes effectivement plus sur le bon chemin, mais toujours dans la bonne direction.

Le passage au sommet du col à droite du Monte Nero (à environ 2000 mètres) nous permet de revoir le sommet de l’Etna et de retrouver le chemin vers la petite station de Piano Provenzana.

 

Descente vers Piano Provenzana dans un paysage magnifique et irréel

  

Où la mort et la vie se côtoient sans cesse.

De Piano Provenzana, nous regagnons Ragabo en suivant la route goudronnée.

Balade absolument superbe à faire absolument pour découvrir la face nord de l’Etna.

2018-07-26T08:25:33+00:00

Leave A Comment