La colère de Poséidon

/La colère de Poséidon

La colère de Poséidon

Le Cap Sounion au sud d’Athènes et son temple à la gloire de Poséidon.

Lieu d’une belle mésaventure :

Juste avant le parking du site, la pédale d’embrayage se bloque et reste coincée au sol…

Nous sommes coincés en seconde, impossible de changer de vitesse.

Ayant vécu quelque chose de similaire un an auparavant.

Nous pensons tout de suite à l’embrayage.

 

Après d’infructueuses tentatives, nous appelons notre assurance…

Et en profitons pour visiter le site.

  

Le temple est bien conservé et s’inscrit magnifiquement bien dans son environnement.

Nous avons tout le temps d’admirer le coucher du soleil…

Et même le temple de nuit…

Avant les arrivées du taxi et de la dépanneuse envoyés par l’assurance pour nous ramener tous à Athènes.

Scènes folkloriques du (super) chauffeur de taxi faisant l’interprète entre le dépanneur et nous.

 

Retour sans problème, le soir à notre domicile athénien.

Le lendemain après avoir envisagé les pires scénarios et après pas mal de difficultés pour localiser la voiture,

nous la retrouvons lavée et fonctionnant parfaitement dans le garage le plus honnête et le plus sympa de la ville…

Le directeur, dans un anglais impeccable, nous explique qu’il s’agit d’un problème récurant chez les 206…

Avec les années, des fibres/lambeaux du tapis de sol, s’incrustent dans le mécanisme de la pédale

finissant par la bloquer…

Il nous rend les clefs, sans rien nous demander…

Le tapis jeté, et la « pédale nettoyée », nous pouvons reprendre la route, direction Delphes.

By |2018-07-21T19:50:24+00:00juillet 21st, 2014|Grèce|0 Comments

Leave A Comment